Comment traduire un thème WordPress

wp_plugin_translation_b_2_g

WordPress est une plateforme de blog très célèbre. Ce qui implique que vous voulez vous démarquer des autres en affichant un design plutôt joli et exceptionnel. A ce moment-là, il vous reste deux options ; soit développé vous –mêmes votre propre thème, soit en téléchargé un. Et c’est justement cette dernière option qui nous intéresse !

1.     Votre thème est-il traductible ?

Dans cette question, il y a deux niveaux de lecture. Dans un premier temps, cette question n’a qu’une seule réponse : OUI. On peut potentiellement traduire tous thèmes mais il y a différente manière d’y arriver. Il y a la manière forte et la manière simple.

2.     La manière forte

Je ne vais pas m’attarder dessus car elle n’est pas le sujet de mon tuto. Elle consiste tout simplement à fouiller le code après les mots et les phrases à traduire. C’est long, parfois compliqué dans les thèmes dit « premium » (qui multiplie les fichiers) et c’est surtout éphémères. En effet, dès la première mise à jour, toutes vos modifications seront effacées.

3.     La manière simple

Si vous avez de la chance, l’auteur du thème que vous avez téléchargé l’aura préparé pour la traduction. C’est-à-dire qu’il a prévu que l’on puisse créé une « table de traduction » où l’on aurait simplement besoin d’écrire les traduction dans un fichier. Un fichier qui ne sera pas effacé par des mises à jour et où on n’aura pas besoin de se creuser les méninges à fouiller le code.

Pour vérifier si vous avez eu de la chance, vous devez aller voir dans le dossier de votre thème (dossier qui se trouve dans « /wp-content/themes/ ») si il y un dossier « languages » et avec un fichier ayant l’extension « .pot » à l’intérieur. Si c’est le cas, vous pourrez suivre ce tuto, sinon, vous devrez utiliser la manière forte.

Et maintenant, on est parti pour la traduction !

a.     Télécharger le bon programme

Pour simplifier au maximum les procédures, on va utiliser un programme qui va nous permettre d’uniquement taper des traductions sans s’ennuyer à chipoter dans le fichier.

Ce programme s’appelle « poedit », il est gratuit et il est disponible sur Windows/Mac/Linux (si ce n’est pas magnifique). Vous pouvez le télécharger par-là : http://www.poedit.net/download.php (télécharger en fonction de votre OS).

Il ne vous reste plus qu’à l’installer.

b.     Importer le fichier

Rappelez-vous du fichier « .pot ». Il est temps de le télécharger sur votre ordinateur. Une fois ceci fait, ouvrez poedit et allez dans le menu fichier où vous cliquerez sur « Nouveau catalogue depuis un fichier POT ». Maintenant, allez rechercher le fichier que vous venez de télécharger.

c.      Traduire

Après l’ouverture de votre fichier, une fenêtre apparaîtra. Dans cette fenêtre, vous n’avez pas besoin de remplir toutes les cases. Il n’est nécessaire que de remplir la case langue où vous l’aurez compris, vous taperez le nom de votre langue. Cliquez sur Accepter.

On vous demande d’enregistrer un fichier, laissez sur défaut si votre blog ne sera qu’en une seule langue et enregistrer le fichier.

Et là, je n’ai plus qu’une chose à dire : BON TRAVAIL. Vous n’avez plus qu’à entrer les traductions dans les cases à côté des textes originaux.

d.     Placer le fichier

Une fois vos traductions effectuées, enregistrez le fichier et placez le fichier « .po » (default.po si vous n’avez pas changez le nom) dans le dossier où se trouve le premier fichier « .pot » que vous aviez téléchargé précédemment.

N’hésitez pas à me poser vos questions (si vous en avez) en commentaire de cette page.